Surveillance et hypocrisie

Je lis aujourd'hui plusieurs articles similaires sur BFMTV, Clubic et Phoneandroid. Et leur manque d'objectivité m'énerve.

Comme tant d'autres ils présentent toujours la Russie sous un jour inquiétant, et notamment ici parce qu'elle compte forcer les vendeurs de smartphones à préinstaller des logiciels nationaux. Lesquels pourraient contenir des "spywares" ou des "mouchards".

Crédits photo : Unsplash

C'est peut-être vrai, mais en y regardant bien :

  • A priori les logiciels russes peuvent être désinstallés, ce qui n'est pas le cas de tous ceux ajoutés par des constructeurs comme Apple ou Samsung. Et apparemment ces derniers n'empêchent personne de dormir.

  • Les téléphones chinois, fabriqués dans un pays totalitaire, sont sûrement autant voire beaucoup plus risqués (au niveau confidentialité) que ceux comportant des applications russes. Pourtant les Huawei, Honor, Xiaomi, Oppo et autres OnePlus se vendent par millions dans le monde, et franchement, qui s'en inquiète ?

  • Les téléphones américains, autrement dit ceux d'Apple, sont-ils plus sûrs ? Après les révélations d'Edward Snowden, on peut fortement en douter.

Comme si cela ne suffisait pas, on nous dit que parce que le stockage des données des citoyens russes doit maintenant se faire obligatoirement en Russie, cela marquerait un "renforcement du contrôle de l'internet".

Sauf que, dans un éclair de lucidité sans doute, l'Union Européenne soutient aussi cette pratique, notamment dans le RGPD.

Et franchement, quoi de plus normal que de stocker ses bijoux de famille à domicile plutôt que chez les autres ?

Vous préférez faire confiance aux GAFAM américains ? Alors rappelons que le Cloud Act oblige les détenteurs de données basés aux Etats-Unis à les communiquer aux autorités sur simple demande.

Oui, dans ce pays la loi ne sanctionne pas ceux qui ouvrent votre courrier, mais ceux qui refusent de le faire !

Et évidemment, les chinois font la même chose.

La réalité d'aujourd'hui, c'est que tout le monde espionne tout le monde, et que tout le monde cherche à protéger à la fois ses secrets et son industrie. A moins d'être très naïf, ou d'une grande mauvaise foi, cela n'a rien de choquant.

L'Union Européenne devrait plutôt s'inspirer du volontarisme russe ou américain, et soutenir ses industriels en encadrant au maximum leurs concurrents étrangers.

Et bien sûr ne pas empêcher la constitution de géants locaux sous prétexte de défendre la libre concurrence et le consommateur. Car des Apple ou des Huawei lui manquent cruellement.

Faute de quoi, elle cessera d'être une puissance secondaire comme aujourd'hui, pour devenir un simple protectorat économique sino-américain. Un territoire qui ne conçoit rien, ne fabrique rien, et dépend totalement des produits étrangers.

Alors cessons de faire de la Russie le nouvel ennemi à la mode. Et si vous avez des données vraiment confidentielles, stockez-les en lieu sûr.


Un avis sur cet article ? Donnez le moi sur Twitter 💬